Pulp My Festival

Le festival Lumière, avec la pulpe

Spotted : Les « people » à Lumière #4

Comment parler d’une soirée pour laquelle journalistes et interviews sont interdits? Hier soir, la péniche de la Plateforme n’était accessible qu’à ceux munis d’une invitation spéciale. Résultat : tous les invités y étaient, bien plus détendus que les soirées précédentes. Quand Pulp My Festival a réussi à entrer… On ne vous dira rien.

On ne dira pas que Felix Moati a été assez gentil pour nous faire rentrer devant des vigiles médusés. On ne dira pas que Tim Roth est monté sur scène, lunettes de soleil à l’intérieur, pour mettre l’ambiance. On ne dira pas que Tahar Rahim a refait la danse de Billie Jean, devant Leila Bekhti hilare – ni qu’il a mis le feu, dansant avec Clotilde Courau et une flopée de festivaliers sur la scène. On ne dira pas que Guillaume Canet sirotait un cocktail en discutant, trop normal, avec ses amis – dont Nicolas Duvauchelle. On ne dira pas que Thierry Frémaux et Laurent Gerra ont mis du Eddie Mitchell pour en chanter toutes les paroles. On ne dira pas que Thomas N’gijol et Fatih Akin se relayaient pour mettre leur iPod et faire danser tout le monde. On ne dira pas que Manu Payet a failli renverser une poubelle.

Bref, on ne vous dira rien.

Fleur Burlet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 20, 2013 par dans Backstage, My Festival, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :