Pulp My Festival

Le festival Lumière, avec la pulpe

Entretien avec Alain Cavalier : « L’institut Lumière a fait de moi un réalisateur public »

Qui est cet homme vêtu de noir, chemise « col Mao », cheveux blanc et regard vif ? Cette description, qui peut paraître ordinaire, est celle d’un homme rare : Alain Cavalier. La rareté de ses films est d’autant plus intrigante que le réalisateur français, lui, est très accessible.

Alain Cavalier présente Mise à sac devant la salle bondée de l’Institut Lumière en compagnie de Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque Française. Il délivre, l’œil taquin, des anecdotes sur le tournage de ce film de braqueurs : « Le film a été tourné en sept semaines et même si on avait pas mal d’argent, ce n’était pas assez pour tourner à Lyon comme c’est précisé en début de film. Je préfère le dire car je pense qu’aucun lyonnais dans la salle ne sera dupe ! ». Le réalisateur s’illumine quand il parle de son envie de faire ce film, son premier succès, sur un braquage de banque car c’est comme s’il réalisait « un rêve presque enfantin de piquer assez d’argent sans se faire prendre ». Quand Serge Toubiana l’interroge « En fait, Mise à sac, c’est votre film américain ? », le réalisateur français prend quelques secondes pour réfléchir. Il prend la parole en mimant une caméra avec ses mains « quand j’ai tourné, j’étais à coté de caméras californiennes. Après 1945, on voulait rompre avec la guerre, sortir de ça. On était lié avec les Etats-Unis ». Les spectateurs, attentifs, ont enchaîné sur des applaudissements à tout rompre pour remercier le réalisateur français.

Alain Cavalier, 82 ans, nous parle de son film Mise à sac, présenté pendant ce festival

Alain Cavalier, 82 ans, nous parle de son film Mise à sac, présenté pendant ce festival

À peine sorti de la salle après avoir visionné quelques secondes de son film, Alain Cavalier accepte de répondre à quelques questions … hors champ ! Rieur, il explique qu’il n’a pas été filmé depuis 20 ans. Le réalisateur a choisi son côté de la caméra et il y reste.

PMF: C’est la première fois que vous venez au Festival Lumière ?

Alain Cavalier: Oui, c’est la première fois qu’un de mes films est programmé. Je suis très heureux d’ailleurs d’avoir été sélectionné. Je trouve ce festival épatant, le public est présent et les salles sont pleines ! Époustouflant ! Mais je suis déjà venu à l’Institut car mon nom est sur la rue, là bas (rires). J’étais donc venu pour l’inauguration.

PMF: Vous êtes ému ?

A.C: Oh… C’est un bel hommage mais je ne fais pas mes films pour la reconnaissance des autres. Quand je tourne, je pense toujours au spectateur. C’est mon principal objectif. En fait, je ne pense qu’à lui.

PMF: Vous avez parlé des caméras, des équipes avec qui vous tourniez. La technique a beaucoup d’importance dans votre travail ?

A.C: Je monte mes films images après images, je ne sais pas trop ce qui va arriver ensuite. Pour la technique, c’est pareil. J’ai suivi évolution après évolution pour pouvoir monter mes films. La taille des équipes réduit quand le matériel devient plus performant ! Maintenant je serais capable de faire un film seul, avec une caméra qui tient dans ma main.

PMF: Avez-vous une anecdote en tête sur le film Mise à Sac ?

A.C: J’ai tourné le film en 1967, il y a maintenant 46 ans. Et à cette époque, peut-être encore aujourd’hui, pour jouer le rôle d’un gangster, il fallait porter une cagoule pendant tout le film. Et bien figurez-vous que trouver des acteurs qui acceptent de tourner un film avec une cagoule sur la tête, c’est pas si simple que ça !

Propos recueillis par Sarah Cestau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 19, 2013 par dans My Festival, Personnalités, et est taguée , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :