Pulp My Festival

Le festival Lumière, avec la pulpe

Le festival vu par le bar de la Plateforme

Image

Les festivaliers nombreux à la Plateforme pour attendre QT

Vodka, whisky, bière et champagne. Les verres d’alcool défilent sous leurs yeux et entre leurs mains. Ils sont quatre avec en eux l’énergie d’une armée complète. Courant de part et d’autres du bar, ramassant sans faiblir les verres vides des festivaliers éméchés. Qui sont les serveurs, les soldats de l’ombre, de la plateforme du Festival, sans qui la fête serait moins chouette ?

Trois jeunes filles et un jeune homme. Voilà l’équipe au complet, chapeautée par un homme plus âgé vêtu d’un costard noir qui passera la soirée à s’assurer que tout le monde est bien servi. Au comptoir, les clients affluent, avec plus ou moins de politesse et de patience. L’équipe est vite débordée, le temps s’allonge et s’étire tandis que les festivaliers se font impatients. Le champagne coule à flot, il est même gratuit pour les accrédités du Festival, comme toutes les autres boissons.

« C’est pas tous les jours qu’on sert Quentin Tarantino » me confie une des serveuses entre deux verres. Ici, il n’est pas question de bénévoles « on est employé par le propriétaire de la péniche, mais ça fait quand même des sacrés horaires ». En effet, arrivée avant 22h pour l’ouverture de la Plateforme, la jeune fille me confie que si la fête se finie à 3h du matin pour les festivaliers, elle ne sera pas rentrée chez elle « avant 6h ». Et le rythme est harassant. Entre deux coups de mains au bar, bondé, une des employées va passer la soirée à faire des allers retours dans la péniche pour ramasser les verres que les gens laissent trainer.

Mais quand Quentin Tarantino débarque à  1h du matin et demande un « Coke with lemon », c’est le drame car il n’y a pas de citron. Une des serveuses s’élance alors dans l’obscurité des quais du Rhône, rejoindre le bar-péniche voisin, Le Sirius, en les suppliant de lui donner le Saint-graal en forme d’agrume. Mission accomplie et Quentin Tarantino repart avec son soda, satisfait.

Si toute cette équipe n’était pas si efficace, souriant sans ciller jusqu’au départ des convives, la fête ne serait pas aussi réussie, c’est certain. « C’est dommage car on ne parle pas souvent de nous alors que nous travaillons d’arrache pied pour satisfaire tout le monde ici » me confie la barmaid. L’équipe de PMF a tant fréquenté la Plateforme cette semaine qu’elle se devait de rectifier le tir. C’est chose faite !

Maude Jonvaux

Publicités

2 commentaires sur “Le festival vu par le bar de la Plateforme

  1. OLLIER
    décembre 8, 2013

    Je suis légèrement surprise qu’une équipe qui ait fréquenté la Plateforme durant une semaine ne se soit pas rendu compte qu’il y avait une équipe de 9 à 12 bénévoles sur place.

    L’équipe se diviser en 5 postes :
    – l’accueil au devant de la Plateforme
    – raccompagner les invités jusqu’aux véhicules qui leurs étaient attribués
    – tenir le vestiaire (et la vente des tee-shirt du festival)
    – maintenir un bar accessible
    – le ramassage des verres et nettoyage de la salle (cette partie étant la mission la plus importante des bénévoles et essentiellement remplie par eux-mêmes)

    Ceci dit je ne remets pas en question l’efficacité et la quantité de travail remplie par l’équipe du bar.

  2. Salomé au nom de toute l'équipe des bénévoles de la Plateforme
    décembre 11, 2013

    Alors c’est bien vrai tout ça mais faudrait quand même pas oublier les 10 BENEVOLES qui ramassent des verres toute la soirée, justement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 18, 2013 par dans Backstage, My Festival, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :