Pulp My Festival

Le festival Lumière, avec la pulpe

Ciné-concert de Blackmail, d’Hitchcock

L’auditorium a fait salle comble mercredi soir pour le ciné-concert de Blackmail d’Hitchcock.

Auditorium

Les ciné-concerts ont sans aucun doute le vent en poupe. Ça n’est pas l’Orchestre National de Lyon qui dira le contraire, après avoir joué à guichets fermés lors de cette soirée exceptionnelle. Tous les instruments sont là, les habituels flutes, violons, piano et puis ceux qui nous font toujours grande impression quand on les voit comme la harpe et l’orgue (version miniature tout de même). Le ciné-concert nous procure une double émotion : celui de voir un grand film, et celui de percevoir son ambiance grâce à la musique parfaite par l’acoustique de la salle. Le film s’anime vraiment sous nos yeux, on s’imaginerait être intégré à l’œuvre tant elle fait tomber toutes les barrières entre le public et le film qu’il est venu contempler.

Ce soir, l’émotion est forte, car en plus de diffuser Blackmail, qui est le premier film parlant britannique (il existe également en version muette, celle diffusée lors de la soirée), c’est la copie restaurée à laquelle nous avons  droit. En un coup d’œil à l’écran, la différence de qualité est notable. Le film pourrait presque passer pour récent, alors qu’il date de 1929. On se plaît à redécouvrir cette œuvre,et même si l’histoire reste la même, elle prend une toute autre dimension dans ce contexte. Anny Ondra (Alice White dans le film) semble plus belle, plus sensible encore. Quant à son mari, l’inspecteur Frank Weber (John Longden), il semble plus résolu. Toutes ses subtilités que l’on s’amuse à redécouvrir son en grande partie rendues possible grâce au travail de restauration par le British Film Institute.

Le ciné-concert est donc la plus belle manière de vivre un film.  Et dire que lorsque les films parlants ont déferlé dans le monde du cinéma dès 1927, certains musiciens qui avaient l’habitude d’accompagner les films muets en direct sont devenus obsolètes. Quel beau retournement de situation !

Laureen Laboret

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 16, 2013 par dans My Festival, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :