Pulp My Festival

Le festival Lumière, avec la pulpe

Edito : Comment nous allons « pulper » la cinquième édition du Festival Lumière

Découvrir des oeuvres jusqu’à présent réservées aux spécialistes, faire entrer le cinéma d’afficionado dans les salles de cinéma modernes, mais aussi faire se rencontrer artistes et public, voilà le pari du Festival Lumière de Lyon depuis maintenant cinq ans. Les étudiants en journalisme de Sciences Po Lyon passent une semaine en pleine immersion dans l’univers de l’événement, ayant lieu du 14 au 20 octobre prochains. On vous en annonce la couleur.

 Logo-Pulp-my-festival

Inviter le cinéma contemporain à se pencher sur l’histoire du cinéma, c’est ainsi que Maelle Arnaud, programmatrice de l’Institut Lumière, résume l’objectif de ce festival.

L’histoire du cinéma, justement, reste obscur pour beaucoup de personnes. Le muet, le noir et blanc ou simplement des oeuvres trentenaires qui paraissent trop complexes, trop peu abordables. Un cinéma que seul le cinéphile serait capable de comprendre, d’apprécier à sa juste valeur.


Et pourtant près de 100 000 personnes sont attendues cette année dans les salles partenaires du Festival Lumière. Le secret de la programmation : associer oeuvres complexes, labellisées « Art et essai », avec de grands succès populaires. Nous mêmes nous attacherons autant à vous faire côtoyer – de près – le cinéaste « sérieux » Ingmar Bergman, qu’à vous présenter les classiques du cinéma à la sauce 2013. Ne craignez pas de placer Donzelli à côté de Cimino, ils s’entendront très bien.

Attirer le spectateur vers l’inconnu en lui donnant aussi à voir du plus connu – Tarantino est là pour ça. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il est le parfait exemple de cette ambivalence. Le cinéma du Prix Lumière 2013 est un cinéma accessible mais également très référencé. C’est d’ailleurs autant son oeuvre que sa cinéphilie que le jury du festival tient à récompenser. Un hommage lui est donc directement consacré, avec la projection de la quasi totalité de ses films. Mais pas que : Tarantino a lui même eu carte blanche sur la programmation de 12 films que le spectateur pourra découvrir en sa compagnie. Il méritait au moins un blog faisant référence à une de ses oeuvres, avec une belle tâche de sang en bannière pour rappeler son penchant pour les jaillissements d’hémoglobine.


C’est finalement ça l’essence de ce festival, le partage de ce qui fait l’histoire du cinéma.
Découvrir des oubliés, dépoussiérer des classiques, faire rentrer dans l’anthologie des chefs d’oeuvres modernes, autant d’engagements que prend le Festival Lumière, avec succès – et l’écoulement quasi instantané des billets pour les séances spéciales en témoigne. Mais sa réussite tient tout autant à sa sélection de films et d’événements qu’à la présence de nombreux invités. C’est là que le reportage se fait jeu de piste. Pulp My Festival vous invite à suivre une équipe de blogueurs, présents sur les lieux du festival tout le long de la semaine, des projections aux entretiens en passant par le bar de la Plateforme, lieu de tous les possibles – et de toutes les rencontres. Quels invités seront repérés, quels moments relatés, quels épisodes choisis? La possibilité de prise sur le vif, bien qu’une conséquente source de stress pour nous les rédacteurs, offre un champ de sujets des plus vastes. Nos critiques de films seront « Unchained« , nos portraits et nos interviews inspirés, nos chroniques backstage exclusives. Rendre compte du succès populaire et intergénérationnel d’un festival cinéphile, c’est tout ce à quoi on aspire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 11, 2013 par dans My Festival, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :